en mer ... ou plutot sur le lac!

Publié le par ozone

        Et voila ca y est : mercredi matin vers 11h, le chef arrive pour filer du boulot a des mecs et ... tiens Mathieu tu n'as qu'a les accompagner, depart dans 20 minutes. En effet la navette pour rejoindre le rig (i.e stucture de forage) part de Maracaibo a 13h et il faut environ 1h30 pour y aller surtout a cette heure... je recupere un casque (vert pour debutant) et gilet de sauvetage, deux ou trois trucs dans un sac et c'est ok. Une bonne demie heure plus tard on est partis et la, le chauffeur du taxi nous fais un remake de ... Taxis (sans le volant amovible et l'aileron qui sort de coffre !) plus de 130 sur les routes de campagnes toute cabossees, raccourcis douteux .... (un autre article parlera plus en detail des habutudes de conduite dans le coin) mais on est a l'heure.

         Et c'est parti pour un peu moins de 3 h de bateau sur le lac, nous passons sous le 4eme plus long pont du monde croisons plein de petrolier et d'autres plate formes et nous voila arrives. Sur la photo un rig comme celui ou j'etais. Petite explication de gauche a droite:

La grande tour sert a mettre les "tuyaux" en position verticale et a les descendre dans le puit c'est la que se passe la majeure partie du boulot,

Puis le grand creux, c'est la ou sont stockes les "tuyaux" et tout le matos et en autre le container qui sert de bureau pour le boulot effectue par Schlum,

        Et enfin le dernier tiers sert a manger, a dormir a travailler avec qques bureaux et a produire l'energie. Sur la photo ci contre, voici l'activitee principale a part manger... regarder des films ou lire pour les plus intellectuels! serieusement les arrivees et departs de la plate forme se faisant par bateau, meme pour un petit job de quelques heures, il faut passer au minimum en gros 24h sur place.

    Pour moi ca aura surtout ete l'occasion de decouvrir en realite ce dont on me parle depuis qques semaines et de m'entrainer a l'espagnol, en effet seul les ingenieurs parles anglais, la pluspart des personnes ne parlent donc que espagnol, a cause de la pauvrete de mon vocabulaire, les conversation ne sont donc pas tres profondes, mais c'est un super entrainement...

        Et pour finir un appercu de la beaute du lac la nuit : notre rig etais entoure de nombreux autres comme celui ci et avec les lumiere des villes au loin les reflets dans l'eau sont feeriques. En plus la brise permanente et la proximite de l'eau abaisse bien la temperature et la rend presque agreqble... par contre ici aussi les chambres ou plutot les dortoirs sont hyper climatises donc du coup je suis rentre a terre avec un rhume... au venezuela, c'est assez rageant.

Publié dans venezuela

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article